Alchimie de la soul music : être triste et écrire des musiques qui rendent joyeux ; avoir honte et en faire un chant de gloire

Alchimie de la soul music : être triste et écrire des musiques qui rendent joyeux ; avoir honte et en faire un chant de gloire.
Otis Redding chante M. Pitiful (Monsieur Pitoyable, Monsieur Lamentable) et on reprend la chanson en choeur avec lui. Et dans une vidéo où il la chante à la télévision, tout le monde a l’air heureux, tout le monde veut être “Monsieur Pitoyable”.
Cette chanson sera mon talisman.

#edmondlefilm, c’est fini!!!, Merci à cette équipe merveilleuse, ces acteurs de folie, ces figurants de haute voltige, ces décors et ces…

#edmondlefilm, c’est fini!!!
Merci à cette équipe merveilleuse, ces acteurs de folie, ces figurants de haute voltige, ces décors et ces costumes au delà de mes espérances les plus folles, ces techniciens jamais fatigués, ces assistants toujours enjoués, ces producteurs toujours confiants et enthousiastes, bref tout ce qui fait un réalisateur heureux!!!
?
Rendez-vous dans quelques mois dans les salles…

“Comme Alice semblait n’avoir aucune chance de porter ses mains à sa tête, elle essaya d’amener sa tête au niveau de ses mains, et elle fut…

“Comme Alice semblait n’avoir aucune chance de porter ses mains à sa tête, elle essaya d’amener sa tête au niveau de ses mains, et elle fut enchantée de découvrir que son cou se tordait aisément dans toutes les directions, comme un serpent. Elle venait de réussir à le courber vers le sol en décrivant un gracieux zigzag, et elle s’apprêtait à plonger au milieu des feuillages lorsqu’un sifflement aigu la fit reculer en toute hâte : un gros pigeon s’était jeté en plein sur son visage et la frappait violemment de ses ailes.
– Serpent ! cria le pigeon.”
Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles

Stage -rencontre:, Le féminin guérisseur livre auto édition est aussi un voyage, une rencontre, un cercle ou sur deux jours nous approfondissons,…

Stage -rencontre:
Le féminin guérisseur livre auto édition est aussi un voyage, une rencontre, un cercle ou sur deux jours nous approfondissons, partageons ensemble sur” nos médecines de femmes “
Plusieurs rendez vous vous sont proposé d’ ici quelques mois
Un prochainement le wk-end du 26 mai dans la Drôme ici https://www.facebook.com/events/153104268723137/
Un autre en Susse week-end du 29 septembre chez Geneviève Anderfuhren
et un troisième le week-end du 11 novembre sur Metz chez Séverine Juncker et Emmanuelle Yoga Maternité Féminité
Descriptif:
Réveiller, accompagner la guérisseuse endormie..
Deux jours pour explorer le féminin guérisseur,
Initiation, création, découverte et célébration du féminin guérisseur.
Cet atelier est né de l’inspiration du livre le féminin guérisseur auto édition et de mes dlectures, d’intuitions et de ressentis. Autrefois les femmes connaissaient le langage des plantes, des fleurs, des étoiles, des pierres et des animaux : retrouvons nos savoirs ancestraux et nos savoirs de guérisseuse, la magie des femmes.
Laissons la femme Shakti reprendre sa force et son pouvoir.
Le Féminin guérisseur, est voyage ou nous avançons ensemble à l’ écoute de ‘’ nos médecines” terres de femmes
Je vous invite femme en chemin à traverser : 4 intentions, 4 portes, de nos racines à notre ventre , à notre coeur, à notre conscience.
Avec douceur et joie dans la spirale de nos intentions, nous écrierons , modèlerons tous nos potentiels afin d’écouter l’essence, le souffle de laisser oeuvrer.
Plantes, couleur, eau glaise, huile, animaux, chants ,silence, soeurs , cercle , plume, essences et bien d’ autres
inspirations , outils prendront la voie juste pour soi.
Pour S’ inscrire
Yaël: 06 20 34 54 99
https://www.yaelchandesarbres.com/
Page fb du livre : https://www.facebook.com/lefemininguerisseur/
Le groupe fb: https://www.facebook.com/groups/431869877170315/

Il reste quelques places pour la corpo de La Main de Leila, lundi 30 avril à 20h au théâtre de La Pépinière !!!, 2 nominations aux Molières , …

Il reste quelques places pour la corpo de La Main de Leila, lundi 30 avril à 20h au théâtre de La Pépinière !!!
2 nominations aux Molières
(Auteur francophone / révélation féminine)
2 invitations par carte Molière sous réserve des places disponibles.
Oui, ce sont des amis qui jouent, écrivent, mettent en scène et produisent et oui, c’est super, allez-y !
réservations:
kellygowry@acme.eu.com

Il y a dans l’époque une tentative de mettre sur le coup de la rationalité ce qui relève de la politique

Il y a dans l’époque une tentative de mettre sur le coup de la rationalité ce qui relève de la politique. L’entrée dans un choix raison/folie, vérité/erreur dans lequel s’enferme un camp de la raison, et que lui oppose volontiers ce camp qui s’affirme en face, démontrant justement que ces élites là cherchent à enfermer le vrai et le raisonnable. Combat qui arrange tout le monde (sauf le citoyen qui veut de la politique).
On dit de Trump qu’il est cinglé, taré, fou, de mettre un terme à l’accord avec l’Iran. Ce n’est évidemment pas le cas, c’est préparé et dealé avec Israéliens et Saoudiens. On peut – j’en suis – y être opposé sans qualifier cela de folie irrationnelle.
Le “camp de la raison” ferait bien de refaire de la politique, et de chercher à susciter l’adhésion sur autre chose qu’un programme TINA. Parce qu’une alternative est justement en train de se dessiner, et elle n’est pas joyeuse.

Souvenirs de télégramme, dont le dernier a été envoyé avant-hier

Souvenirs de télégramme, dont le dernier a été envoyé avant-hier. J’ai reçu mes deux seuls télégrammes pour mon mariage, le 20 mai 2000. C’était un peu décevant d’ailleurs : on recevait un courrier du facteur dans une enveloppe, imprimé sur un A4.
L’un était de mon boss/investisseur d’alors, pourtant en charge du numérique d’un grand groupe d’alors. Je l’avais pris comme un pied de nez aux communications qui changeaient.
L’autre était de cet ami de la famille, sorte de vieil oncle Corse, celui qui était un poème vivant, dont la maison était une bergerie dans la montagne, mangeait du paté de merle et savait le délice de faire une sieste sur un lit de fougères après avoir plongé ses mains dans l’eau fraiche. Son télégramme était simplement : “Pace, salute. Sébastien”. On savait évidemment de quel Sébastien il s’agissait.
Quelques années plus tard, mon frère s’est marié, et a reçu le même.
Quelques années après, mon autre frère s’est marié, et nous n’avons rien reçu. Nous avons compris qu’un malheur lui était arrivé. Il était mort quelques jours avant.
J’imaginais toujours cette scène de Sébastien descendant d’en haut, là-bas, après la sieste, allant au guichet, disant avec fierté en entrant dans le bureau de poste qu’il voulait envoyer un télégramme sur le continent, et de le dicter à l’employée des PTT. Sans savoir tellement dans quel monde celui-ci allait arriver.
Sa force était d’être ce monde, cohérent, stable. Il n’est plus. il était merveilleux, baroque, sur de lui, pas loin du vrai, il était mortel comme nous tous.

Bonjour, voici une nouvelle initiative qui me tient à coeur: , Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes Eve Ensler et Mollie…

Bonjour, voici une nouvelle initiative qui me tient à coeur:
Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes Eve Ensler et Mollie Doyle
Le projet:
Financer notre projet de Lecture- Spectacle autour de “Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes”,
Je lance cette cagnotte: https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/29561584/0ec4d3cb
En effet, nous serons 13 femmes engagées à vou lire les mots, textes, monologues poésies, pamphlet, prières récits…
Nous clamerons, dirons, raconterons les mots de fmmes, soeurs, le 8 juin à 19 heures à Nîmes pour cette soirée thématique.
Nous serons accompagner de la Musicienne Emmanuelle Robert et de tableaux d’artistes de femmes .
Pour financer notre projet qui comprend :
Location lieu, droit d’ auteurs, impression affiche, déplacements et frais divers, nous lançons ce pot commun.
Toutes les infos seront bientôt sur https://www.yaelchandesarbres.com. pour la réservation des places et de la soirée.
Merci pour votre soutien
Yaël Catherinet
Le livre
Eve Ensler et Mollie Doyle
Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes
Traduit de l’américain par Samia Touhami
Ce recueil réunit des textes d’une cinquantaine d’auteurs américains, auxquels sont venus s’ajouter, pour la version française, des inédits de Nicole Ameline, Rama Yade, Antoinette Fouque, Taslima Nasreen et Charles Berling.
« Parler de l’inexprimé. Parler de ce qui a été déjà exprimé, d’une manière nouvelle pour le faire entendre, parler de la souffrance, de la faim. Parler. Parler des violences faites aux femmes, parce que c’est un problème qui est au cœur même de ce monde et dont on ne parle pourtant toujours pas, qu’on ne voit pas, auquel on ne donne pas de poids ou de sens. Pour que les mots brisent l’engourdissement et la négation, la dissociation et la distance, les mensonges. » E.E.
Yaël Catherinet
https://www.yaelchandesarbres.com
accompagnante du féminin en chemin.

“Comme Alice semblait n’avoir aucune chance de porter ses mains à sa tête, elle essaya d’amener sa tête au niveau de ses mains, et elle fut…

“Comme Alice semblait n’avoir aucune chance de porter ses mains à sa tête, elle essaya d’amener sa tête au niveau de ses mains, et elle fut enchantée de découvrir que son cou se tordait aisément dans toutes les directions, comme un serpent. Elle venait de réussir à le courber vers le sol en décrivant un gracieux zigzag, et elle s’apprêtait à plonger au milieu des feuillages lorsqu’un sifflement aigu la fit reculer en toute hâte : un gros pigeon s’était jeté en plein sur son visage et la frappait violemment de ses ailes.
– Serpent ! cria le pigeon.”
Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles

A qui ou quoi appartient-on ? Il y a des atmosphères qui me coupent le souffle, des airs qui me brisent le cœur, des gestes ou des sourires qui me…

A qui ou quoi appartient-on ? Il y a des atmosphères qui me coupent le souffle, des airs qui me brisent le cœur, des gestes ou des sourires qui me transportent l’âme. D’eux je soupçonne que je leur appartiens. Je suis attaché à ce qui me hante : les livres de Lewis Carroll, les progressions d’accords des chansons des Beatles, les pop-up books, les images d’Epinal où l’on découvre un visage caché dans une colline ou une vieille sorcière dans le chapeau d’une petite fille. D’eux je peux dire qu’ils ne m’ont jamais déçus. J’aime les récits inachevés, les disparitions inexpliquées, les enquêtes policières incompréhensibles, les parcs d’attraction abandonnés et les détails minuscules qui, une fois aperçus dans un coin du tableau, transforment le sens de l’ensemble. D’eux je peux témoigner qu’ils sont plus proches de moi que ma veine jugulaire. Enfin, depuis que je l’ai entendue pour la première fois un soir de printemps où il faisait une chaleur d’été, j’appartiens à You Belong to Me chanté par Gene Vincent.